Montez vos chaînes à neige sans stress

février 1, 2015 Commentaires fermés

Pour ceux qui empruntent les routes de montagne, cette manipulation doit être répétée chaque hiver : mettre les chaînes à neige, enlever les chaînes. Voici quelques conseils qui vous permettront d’être préparé de manière optimale aux premières grosses chutes de neige.

  • Afin de pouvoir faire chaque geste sans même avoir besoin de réfléchir, lorsqu’il s’agira de chaîner les roues motrices (et donc, dans le cas des 4 X 4, si possible les quatre roues), vous devez vous entraîner au sec. On n’est jamais trop prudent. En effet, avec des doigts mouillés et froids, même le montage de chaînes modernes devient un tour d’acrobatie manuelle compliqué.
  • Il est important de choisir la bonne taille, afin que les maillons de la chaîne s’appuient bien sur les pneus d’hiver.
  • La forme et le motif du filet sont déterminants pour la qualité de l’adhérence : neige épaisse ou mélange de neige et de glace. Les chaînes ordinaires à croisillons sont adaptées à ces conditions d’utilisation pour les véhicules de tourisme.
  • Important pour les trajets en altitude : en cas de fortes chutes de neige, la police peut décréter les chaînes obligatoires sur des routes particulièrement pentues. Les conducteurs dont les véhicules n’en sont pas pourvus doivent alors faire demi-tour.
  • Attention: avec des chaînes à neige, la vitesse est limitée à 50 km/h.
  • Attention : toutes les aides de traction réduisent les capacités de braquage et de freinage de la voiture.
  • Dès que la chaussée redevient sèche, il faut enlever les chaînes, car celles-ci abîment le revêtement de la route.
  • Un conseil pour les routes extrêmement pentues : même dans le cas de voitures à propulsion arrière, chaussez les chaînes devant. Ce sont des roues de devant que dépend la majeure partie du freinage. Et tant que vous y êtes : il vaut mieux chaîner les quatre roues!

Comments are closed.