Autoradio et musique en voiture : quelle est la législation?

octobre 15, 2015 Commentaires fermés

Les nuisances sonores peuvent parfois être causées par les automobiles. La police a le droit de verbaliser un automobiliste pour tapage à cause du bruit provenant de l’autoradio.

Au même titre qu’un déclenchement d’alarme intempestif, un usage excessif d’accélérateur, l’usage excessif du klaxon, l’utilisation de l’autoradio à un niveau sonore élevé est considérée comme une infraction et peut faire l’objet d’un amende de 45 euros.

Autoradio et musique quels lois s’appliquent ?

L’infraction relative à l’émission de bruits gênants d’autoradio ne relève pas du code de la route mais du code de la santé publique (Article R482.1)

L’INSEE estime que plus de la moitié des ménages urbains se plaignent du bruit. La loi a donc pour but d’empêcher les conducteurs de faire subir des nuisances sonores à l’entourage, mais aussi de protéger le conducteur lui même contre les dangers de l’exposition prolongée à des effets sonores élevés.

En effet, écouter de la musique à un volume supérieur à 90 décibels peut causer des troubles irréversibles tels que la baisse de l’audition, la surdité…Des troubles plus graves peuvent être causés au delà de 120 décibels.

Qu’il s’agisse d’un autoradio JVC, ou d’un autoradio Pioneer, le mieux serait de choisir des modèles qui vous feront profiter d’une bonne expérience auditive sans toutefois risquer une rupture du tympan.

Opter pour un autoradio nouvelle génération

Les nouveaux modèles d’autoradio disposent de beaucoup d’avantages en termes d’ergonomie et de confort d’utilisation. Munis pour la plupart d’écrans tactiles plus pratiques que le vieux modèles, et d’une commande attachée au volant qui vous permettra de changer de musique sans risquer de détourner votre regard de la route.

Comments are closed.