Assurer son véhicule après un retrait de permis

juin 15, 2017 Commentaires fermés

Assurance auto, les conséquences d’un retrait du permis de conduire

Vous faites l’objet d’une suspension ou d’une annulation du permis de conduire. Malheureusement, ce retrait aura des répercussions sur votre assurance auto. Explications.

Quelles démarches faire ?

La loi vous oblige à déclarer cet événement à votre compagnie d’assurance dans les 15 jours suivants la notification du retrait. Qu’il s’agisse d’une suspension de permis administrative ou judiciaire, le Code des assurances considère que c’est de nature à faire augmenter les risques.
Si vous oubliez de le faire ou si vous avez causé un accident en état d’ivresse, votre assurance est en droit de résilier votre contrat. Dans ce cas, surveillez le courrier recommandé de votre assureur. Vérifiez la date d’effet de la résiliation et le montant éventuel de la cotisation qui doit vous être remboursé.
Selon la durée du retrait, votre cotisation peut être majorée de 50 % pour 2 à 6 mois et de 100 % au-delà. Pour une annulation, comptez 200 %. Si vous ne voulez pas être en infraction vis-à-vis de la loi ou payer une surprime, anticipez en résiliant votre contrat. Comparez les tarifs proposés à ceux d’un leader en assurance auto résilié pour retrait de permis, vous pourriez être surpris !

Comment s’assurer à nouveau ?

Votre assureur habituel vient de résilier l’assurance de votre véhicule après votre retrait de permis. Vous vivez un véritable parcours du combattant, car vous peinez à convaincre une autre compagnie d’assurance classique de vous couvrir en responsabilité civile. Et pour couronner le tout, la plupart du temps, vous vous heurtez aussi à un refus après avoir purgé votre peine et récupéré votre permis. Sauf à accepter des tarifs sévèrement majorés !
Consultez les sites en ligne de compagnies spécialisées dans l’assurance auto pour les conducteurs en situation de retrait de permis. Pensez à demander un devis en ligne pour comparer les offres et choisissez celle qui correspond le mieux à vos besoins.
Ces assureurs acceptent d’assurer tous les conducteurs sans discrimination, que vous soyez malussé, sinistré ou résilié. Alors, jouez le jeu de la franchise ! Évitez les fausses déclarations qui pourraient vous attirer des poursuites judiciaires, par ailleurs. D’autant plus que les compagnies exigent toujours un relevé d’informations qui résume votre parcours et vos antécédents de conducteur.

Comments are closed.